Conseils

L’Opel Vivaro-e est-il adapté pour de la livraison urbaine du dernier kilomètre ?

À l’inverse des autres marques comme Renault qui n’a pas souhaité électrifier pour l’instant son Trafic, Opel a décidé d’intégrer un électromoteur à son fourgon compact. Le Vivaro-e est l’utilitaire idéal pour assurer la livraison de dernier kilomètre grâce à son moteur non-polluant et silencieux. Son autonomie élevée atteignant 330 km lui permet de sillonner les villes sans avoir besoin de passer par la recharge fréquemment. Les utilisateurs gagnent ainsi en productivité ainsi qu’en efficacité.

La livraison du dernier kilomètre et ses spécificités

La livraison du « dernier kilomètre » s’impose comme le dernier maillon de la chaîne logistique dans le cadre du convoyage de colis vers le domicile d’un particulier, un restaurant, un magasin ou encore un bureau. L’explosion de l’e-commerce ainsi que les exigences de délai express des clients mettent la pression sur les entreprises qui doivent trouver les meilleures solutions pour assurer cette prestation de transport de marchandises.

En effet, le « dernier kilomètre » a des conséquences économiques importantes étant donné qu’il représente 20% des coûts totaux de la livraison. L’impact environnemental est également à prendre en considération. La livraison du dernier kilomètre est à l’origine de 20% du trafic et de 30% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en ville. À Paris, un véhicule sur cinq est utilisé pour transporter des colis, si bien que l’activité génère 25% des rejets de GES en représentant 25% de la consommation de diesel.

Dans le cadre d’une mobilité durable, la sensibilisation des acteurs de la livraison s’intensifie. Un des moyens les plus efficaces pour faire baisser la pollution de l’air dans les centres-villes consiste à engager un verdissement des flottes professionnelles. Privilégier les voitures électriques permet de réduire les conséquences environnementales avec l’absence de rejets de CO2. Les citadins et les conducteurs profiteront également d’un meilleur confort grâce à l’inexistence de pollution sonore. Les utilitaires électriques ont été imaginés pour offrir des performances adaptées aux zones urbaines.

Leur autonomie plafonne entre 150 à 300 km, ce qui est suffisant pour livrer les colis en ville. Ces véhicules permettent aussi aux entreprises de logistique d’assurer la continuité de leur activité en ayant accès aux ZFE qui ne sont ouvertes exclusivement qu’aux autos les moins polluantes.

Opel Vivaro-e : un utilitaire électrique taillé pour les professionnels

Élu « International Van of the Year en 2021 », l’Opel Vivaro-e n’a pas usurpé ce titre qu’il a amplement mérité. L’utilitaire s’illustre effectivement pour sa polyvalence, la qualité de sa conception et ses performances.

À l’instar de son homologue thermique, il est disponible en trois longueurs à savoir S (L1) de 4,60 m, M (L) de 4,95 m et L (L3) de 5,30 m. Sa hauteur a été restreinte à 1,90 m pour qu’il puisse continuer à accéder aux parkings souterrains et aux garages. Disponible en version fourgon, cabine approfondie et cabine approfondie repliable ainsi qu’en combi pour le transport de personnes, l’Opel Vivaro-e a été taillé pour s’adapter aux besoins des professionnels qui travaillent en ville.

Avec des PTAC de 2800 à 3100 kg, il propose une charge utile qui atteint 1275 kg, soit 130 kg de moins que pour la version thermique. Il est également capable de tracter des remorques jusqu’à une tonne. Grâce au système FlexCargo, le volume de chargement peut aller jusqu’à 6,6 m3 tandis que la longueur de chargement peut culminer à 4 m.

Le chargement et le déchargement des marchandises sont facilités avec les doubles portes latérales motorisées à ouverture mains libres. En ville, la conduite sera plus aisée grâce à l’empattement court du véhicule qui est de 4,6 m.

L’Opel Vivaro-e se veut aussi innovant et intelligent en fournissant un éventail d’aides à la conduite comme l’aide au maintien de la trajectoire, l’affichage tête haute, l’alerte anti-somnolence ou la reconnaissance des panneaux de signalisation. Il est également muni de capteurs à ultrasons pour détecter et prévenir les obstacles et de caméra de recul à 180°.

Autonomie et recharge de l’utilitaire électrique

Les spécialistes ne tarissent pas d’éloges sur les performances de l’Opel Vivaro-e. Le fourgon s’équipe effectivement d’un bloc moteur de 100 kW/136 ch et 260 Nm de couple qui atteint une vitesse maximale de 130 km/h électroniquement plafonnée pour pouvoir utiliser l’autoroute sans dépenser excessivement de l’énergie. Le rendement du véhicule est assuré par l’ajout de technologies à l’instar du système de freinage par récupération énergétique qui permet de réutiliser l’énergie issue de la décélération et du freinage.

Il procure aussi l’une des meilleures autonomies du marché à l’heure actuelle. Les utilisateurs ont le choix entre deux packs de batteries. L’accumulateur de 50 kWh atteint une autonomie de 230 km tandis que le modèle de 75 kWh est en mesure de parcourir jusqu’à 330 km en une seule charge. À l’heure actuelle, les utilitaires concurrents se contentent d’un rayon d’action limité. Les deux seuls modèles qui surpassent l’Opel Vivaro-e est le Fiat e-Ducato de 360 km ou le Ford e-Transit de 350 km.

La recharge a été pensée pour le confort des utilisateurs. En courant continu, le fourgon tolère une puissance atteignant 100 kW. Avec la batterie de 50 kWh, il n’a besoin que de 30 minutes pour gagner 80% de charge. Avec celle de 75 kWh, ce délai passe à 45 minutes. Le Vivaro-e se dote également d’un chargeur embarqué adapté à l’usage de bornes domestiques. La puissance maximale supportée est de 11 kW sur courant alternatif en réseau triphasé.

L’Opel Vivaro-e Hydrogen : le futur de la livraison du dernier kilomètre

Fortement investi dans le développement de véhicules propres, Opel vient d’annoncer en 2021 le lancement de son Vivaro-e Hydrogen, créé au sein du groupe Stellantis et comptant deux autres jumeaux à savoir le Peugeot Expert et le Citroën Jumpy.

Cet utilitaire à hydrogène élimine la contrainte de la recharge liée aux voitures électriques, car il suffit de quelques minutes pour faire le plein. Le véhicule propose jusqu’à 400 km d’autonomie, soit 70 km de plus que son homologue électrique. Il est pourvu d’une pile à combustible de 45 kWh et d’une petite batterie lithium-ion d’une capacité de 10,5 kWh fonctionnant avec un système de freinage à récupération énergétique.