Conseils

Véhicules à hydrogène pour livraison du dernier kilomètre : offres et devis

Responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre, la livraison du dernier kilomètre a un impact écologique considérable. C’est la raison pour laquelle la plupart des municipalités de France ont mis en place des systèmes de restriction de circulation pour les véhicules utilitaires polluants effectuant leurs livraisons en ville. Étant donné que le dernier kilomètre représente déjà la moitié du coût total de la logistique, ce type de restriction risque d’augmenter encore plus le coût de la livraison du dernier kilomètre. Face à cette problématique, les professionnels n’ont pas d’autre choix que de s’équiper d’un parc automobile propre capable de franchir les zones à faible émission. En dehors des utilitaires 100% électriques, le marché propose actuellement des modèles à hydrogène plus intéressants en termes d’autonomie.

Un parc automobile plus propre pour la livraison du dernier kilomètre

Pour réduire leur empreinte carbone et par la même occasion leur coût, les professionnels ne manquent pas d’idées. Cela va de l’optimisation des flux à la généralisation des dépôts de marchandises en point relais. Si ces solutions semblent porter leurs fruits sur les nuisances environnementales de la livraison du dernier kilomètre, elles ne suffisent pas à elles seules pour réduire de manière drastique l’impact écologique du dernier kilomètre. La solution la plus pertinente à l’heure actuelle demeure le parc automobile propre. Selon les études, le véhicule utilitaire à hydrogène devrait occuper une place fondamentale dans la perspective de réduction des émissions de CO2 d’ici une dizaine d’années. À l’instar des utilitaires 100% électriques, ces véhicules ne produisent aucun gaz à effet de serre et réduisent la pollution sonore qui fait partie des problématiques majeures de la circulation urbaine. Cependant, bien qu’une flotte en harmonie avec les nouvelles réglementations soit bénéfique pour l’image de la profession, l’offre en matière de véhicules utilitaires à hydrogène est assez peu développée actuellement, ce qui peut entrainer des contraintes relativement lourdes.

Véhicules utilitaires à hydrogène : quelles sont les offres ?

Avec ses déclinaisons à hydrogène du Kangoo et du Master électriques, Renault a été le premier constructeur européen à proposer des solutions de mobilité à hydrogène à destination des professionnels. Lancés à la fin de l’année 2019, ces modèles ne sont en réalité que des utilitaires 100% électriques auxquels on a ajouté un prolongateur d’autonomie. Ainsi, au lieu de parcourir 130 km en une seule charge, le Master ZE hydrogen bénéficiait d’une autonomie de 320 km avec son prolongateur à hydrogène. Grâce à une coentreprise avec la firme américaine Plus Power baptisée Hyvia, Renault propose aujourd’hui une version 100% hydrogène au Master et augmente son autonomie de manière considérable. Les 4 réservoirs d’une capacité de 1,5 kg chacun permettent au véhicule de profiter d’une autonomie allant jusqu’à 500 km. Appelé Renault Master H2-Tech, ce nouvel utilitaire offre 12 m3 de volume utile et permet aux professionnels d’accéder aux zones qui se ferment de plus en plus aux véhicules thermiques.

Chez Stellantis, l’offre en matière de véhicules utilitaires à hydrogène commence également à s’élargir, notamment grâce au lancement de trois modèles : le Peugeot e-Expert Hydrogen, le Citroën e -Jumpy Hydrogen et l’Open Vivaro-e Hydrogen. Ces trois utilitaires basés sur leurs propres versions 100% électriques ont pour spécificité une technologie à l’hydrogène un peu particulière. Ils sont dotés d’une pile à combustible e d’une batterie avec un moteur électrique, mais avec un équilibre inédit. Si d’habitude la batterie d’un véhicule à hydrogène ne sert que de réserve pour le démarrage, celle qui équipe les trois modèles d’utilitaires Stellantis permet de stocker plus d’énergie dans la mesure où elle fait 10,5 kWh. Grâce à cette batterie qui peut propulser le véhicule jusqu’à 50 km en l’absence d’hydrogène, l’autonomie des utilitaires Stellantis passe donc de 350 km (grâce aux réservoirs Faurecia) à 400 km.

Devis utilitaire à hydrogène : quel est le budget nécessaire ?

Bénéficiant d’une autonomie largement plus satisfaisante, les utilitaires électriques affichent cependant des tarifs bien plus élevés que leurs homologues à batteries dont le coût moyen est de 36 000 euros. Opter pour un parc auto d’utilitaires à hydrogène revient donc très cher aux professionnels, mais ils peuvent bénéficier du bonus écologique de 2000 à 6000 euros ainsi que de la prime à la conversion de 2500 à 5000 euros lors de son acquisition. Malgré tout, l’acquisition d’un véhicule utilitaire constitue toujours un investissement conséquent pour les entreprises, d’où l’intérêt de rechercher un moyen de financement avantageux.

Le leasing se présente comme le mode d’acquisition le mieux indiqué pour un véhicule d’entreprise compte tenu de ses avantages financiers et pratiques. Réduisant le budget d’acquisition jusqu’à 30% du prix d’achat des véhicules, le contrat de leasing est capable de prendre en charge les services annexes tels que l’entretien, l’assistance et l’assurance auto. Pour trouver une offre de leasing pour utilitaire à hydrogène intéressante, il est nécessaire de comparer plusieurs devis. La demande de devis s’effectue en ligne à l’aide d’un outil dédié. Il suffit de remplir le formulaire proposé et de suivre les instructions pour recevoir différentes propositions provenant d’un certain nombre d’organismes.