Conseils

Top 5 des fourgonnettes électrique pour les livraisons du dernier kilomètre

La livraison du dernier kilomètre est le dernier chainon de la livraison qui consiste à acheminer le colis auprès du client final. Compte tenu du nombre de points de livraison importants et de leur éparpillement, la livraison du dernier kilomètre est relativement difficile à gérer pour les professionnels. Parmi les contraintes auxquelles ils sont confrontés figure la restriction de circulation imposée par certaines municipalités aux utilitaires à motorisation thermique. La raison en est qu’ils émettent un grand pourcentage de CO2 et atténuent la qualité de vie de la population urbaine. Ainsi, l’utilitaire sans émission s’impose comme une solution évidente pour la livraison du dernier kilomètre. Les offres en matière de fourgonnettes électriques sont d’ailleurs assez développées pour que chacun puisse trouver la solution idéale.

1 – Renault Kangoo e-Tech

Le Renault Kangoo e-Tech représente la nouvelle version de la fourgonnette électrique anciennement connue sous le nom de Renault Kangoo ZE. Cette fourgonnette électrique est le modèle d’utilitaire le mieux indiqué pour la livraison du dernier kilomètre, et ce pour de nombreuses raisons comme son autonomie augmentée à 300 km. En effet, lors de ce renouvellement, le Renault Kangoo e-Tech a reçu quelques modifications concernant sa consommation d’énergie. Il se voit entre autres attribuer une nouvelle batterie d’une capacité de 45 kWh. Il est vrai qu’à l’usage l’autonomie annoncée est légèrement en baisse, néanmoins, si le professionnel roule exclusivement en milieu urbain, il n’y a pas de raison de ne pas parcourir jusqu’à 300 km en une seule charge avec le Renault Kangoo e-Tech. D’ailleurs, pour en améliorer l’autonomie, le constructeur a équipé son modèle d’un mode économie d’énergie capable de réduire considérablement la consommation du véhicule. De plus, grâce à la pompe à chaleur qui exploite qui remplace la fonction du climatisateur, il est possible de réduire la consommation d’énergie du véhicule de 15% durant les périodes hivernales. En termes de capacité utilitaire, le Renault Kangoo e-Tech offre 3,9 m3 dans sa version courte, mais existe également en version longue dont l’unité de chargement fait 4,9 m3, de quoi optimiser la livraison des colis.

2 – Peugeot e-Partner

Les fourgonnettes de l’ancien groupe PSA se sont vu électrifier dans le but de répondre à un besoin grandissant d’utilitaires 100% électrique de la part des professionnels. Parmi ces modèles figurent le Peugeot e-Partner, une fourgonnette 100% électrique proposant jusqu’à 280 km d’autonomie en une seule charge. Le véhicule est alimenté par une batterie d’une capacité de 50 kWh, offrant assez d’autonomie pour une journée ou deux de travail. Dans la mesure où les professionnels de la livraison estiment leur trajet quotidien à 70 km, le Peugeot e-Partner peut tout à fait remplir la mission. Ne comptant pas la moindre émission de CO2, l’utilitaire s’affranchit des restrictions de circulation mises en place dans les zones à faible émission. En matière de recharge, l’utilisateur a plusieurs options, dont la recharge accélérée de 7 ou 11 kW et la recharge rapide à 100 kW. Avec cette dernière solution, il faut à peine 30 minutes pour remplir la batterie jusqu’à 80%.

3 – Opel Combo-e Cargo

Au sein du groupe Stellantis on retrouve également l’Opel Combo-e Cargo qui représente le parfait utilitaire 100% électrique fait pour la ville. Doté d’une batterie de 50 kWh implantée dans le plancher, le combo électrique offre le même volume utile que les versions thermiques soit de 3,9 à 4,4 m3 selon les tailles et les configurations. Avec le système de cloison modulaire, le siège passager est rabattable afin d’accueillir des objets longs de 3,44 m maximum. Cependant, en raison de cette électrification, la fourgonnette perd en charge utile, car elle n’est plus que de 750 kg au lieu des 950 kg sur les modèles thermiques. Même si cette perte de capacité est significative, le véhicule compense par une autonomie largement suffisante pour une tournée en ville. En effet, l’Opel Combo-e Cargo annonce 275 km d’autonomie en cycle mixte WLTP. Pour remplir la batterie, il faut entre 1 heure et quelques à 15 heures de recharge selon la solution choisie. La charge rapide s’effectue en 1 heure 10 minutes bien qu’elle ne soit pas conseillée si on souhaite préserver la santé de sa batterie.

4 – Citroën e -Berlingo Van

Version 100% électrique du Citroën Berlingo, le Citroën e -Berlingo Van fait partie des fourgonnettes électriques les plus intéressantes du marché. Ce modèle se distingue notamment par un équipement de série plus complet en entrée de gamme si on compare avec les versions thermiques, ce qui justifie son prix. Il s’avère également le plus puissant de la gamme avec son moteur électrique de 136 chevaux, même si cette puissance n’est disponible qu’en mode Sport. En revanche, en raison de la taille de sa batterie, la charge utile n’est plus de 1 000 kg, mais de 800 kg. Cette batterie, d’une capacité de 50 kWh n’atténue toutefois pas le volume de chargement du véhicule qui peut atteindre les 4,4 m3 sur la version XL. Pour assurer leurs tournées, les professionnels de la livraison disposeront d’une autonomie de 275 km en une seule charge, ce qui est largement suffisant si leurs itinéraires concernent uniquement la ville. En effet, la consommation du véhicule a tendance à augmenter de manière significative lorsque la vitesse monte.

5 – Nissan e-NV200

Bien que sa production a été arrêtée, le Nissan e-NV200 est une fourgonnette électrique qui a de nombreuses qualités essentielles pour les entreprises. Pour la livraison du dernier kilomètre, le véhicule peut mettre en avant son gabarit compact et son autonomie de 280 km en cycle NEDC procurée par une batterie de 40 kWh. Par rapport à la génération précédente, l’autonomie est en hausse de 110 km, néanmoins, sur la route, le professionnel ne possèdera que 200 km pour travailler. D’autre part, le Nissan e-NV200 séduit aussi par ses capacités utilitaires puisque son volume de chargement est de 4,2 m3. La longueur maximum est de 2,04 m et la largeur de 1,5 m. Le seul bémol est la charge utile de 701 kg maximum à cause du surpoids que constitue la batterie électrique. La fourgonnette compense néanmoins avec un poids tractable maximum de 410 kg.